Au programme du 3C

16

samedi

mars 2019

21:00

Concert : Ghst

Ghst développe un univers sonore sensible et organique attentif aux murmures, aux bruissements, aux silences. Voix, cordes, scie musicale et percussions se mêlent dans une exploration sonore qui oscille entre fracas ingénu et fragilité brute. Dans cet univers singulier qui donne à entendre l’indicible des liens se tissent entre Vic Chesnutt, Clues, Lhasa, Camille, Moondog…

Session acoustique / Silent Day: https://www.youtube.com/watch?v=wpCCC274qZY
Share

Accéder à la page de l'événement

19

mardi

mars 2019

17:00

Atelier : le plaisir retrouvé de dessiner des croquis avec Françoise

Muni d’ un carnet tout simple, d’un crayon ou d’un stylo, venez découvrir le plaisir de dessiner en toute liberté avec nous
chaque mardi à partir de 17h !

Petit carnet ou feuilles toutes simples, crayons et gomme ou feutres fins et voilà!
Ça suffit pour découvrir le plaisir de voir sa main suivre peu à peu ce que le regard a choisi et les traces du cheminement vers les traits qui rendent encore plus vivant le croquis.

CoursCROQUIS-MINIAFFICHE1

 

Share

Accéder à la page de l'événement

19

mardi

mars 2019

18:00

Lecture : Entre les deux guerres

Actum Culture et Communication présente
dans le cadre des auteurs d’entre les deux guerres
une lecture des extraits de :

INTIMITÉ
de Jean Paul Sartre
Écrivain et philosophe français , représentant du courant existentialiste, dont l’œuvre et la personnalité ont marqué la vie intellectuelle et politique en France de 1945 à 1970.
« Intimité » fait partie des nouvelles de l’ouvrage « Le Mur », qu’il a présenté comme « Cinq petites déroutes tragiques et comiques ».

Lectrices: Pauline OLPHE GAILLARD
Julie DOURDY

Share

Accéder à la page de l'événement

20

mercredi

mars 2019

19:00

Permanence du SEL

Le SEL, en vérité, c’est…

Les Systèmes d’Échange Local, ou Services d’Échange Local, sont des groupes de personnes qui pratiquent l’échange multilatéral des biens, services et de savoirs.

Pour certains, l’accent est mis sur l’économique: le SEL permet à ses membres de subvenir à certains de leurs besoins sans avoir à donner de l’argent.

Pour d’autres, le SEL est surtout un acte de résistance constructive, de militantisme, contre la mondialisation et ce qu’elle engendre d’inéquitable.

Pour d’autres encore, c’est l’aspect relationnel qui prime: le SEL permet la véritable rencontre avec l’autre, est un moyen de combattre l’exclusion; au-delà de la « rencontre », c’est un véritable réseau de solidarité(s) qui peut se tisser.

D’autres encore insisteront sur ce que le SEL permet d’épanouissement personnel, grâce notamment à l’adoption de critères de valeur plus humains, à la possibilité de devenir utile à un groupe.

Enfin, certains privilégieront le coté « intellectuel », voyant dans le SEL le lieu idéal de réfléchir sur le système économique dominant, la monnaie, les relations humaines, etc, et d’expérimenter des voies alternatives.

Le SEL, en vérité, c’est tout ça, et bien plus encore!

Share

Accéder à la page de l'événement

20

mercredi

mars 2019

20:30

Concert : Maxime Perrin

De l’accordéon en SOLO, de l’humour, un concert mais pas que. Alors qu’est-ce?

Un spectacle musical, « DES TOURNéES », qui vous parle d’amour, de trois axes et de pleins d’autres choses. Un concert interactif, où compositions, réécriture, impros se côtoient en permanence. Maxime PERRIN se jette du haut de son répertoire jusqu’au votre.
Transgressions, arrangements, détournements, tout est bon pour vous offrir de nouvelles perspectives musicales et redécouvrir un instrument que l’on croit connaitre.

Maxime PERRIN commence l’accordéon très jeune et acquiert une expérience de la scène grâce aux bals; puis découvre une autre facette de son instrument dans les concours (lauréat de Radio France, de l’UNAF…) dans cette recherche d’un monde plus classique, il entre au conservatoire du 18e arr. de PARIS dans la classe de Max BONNAY, où il y fait des études en supérieur.
Il s’intéresse de plus en plus au jazz et aux musiques improvisées multipliant les expériences de scène au contact de formations musicales d’Europe de l’est (cirque Alexis Gruss..) et de chansons (Akim  reubeu des bois, Dikès, Anael Miller…).Il est fondateur d’Anamorphoses, un duo jazz avec J.Mauch qui sillonne l’Europe et de aZurA, un groupe de jazz « fusion acoustique ». Il a suivi parallèlement des études de musicologie à La SORBONNE.  On a pu l’entendre aussi bien sur le dernier album des Fatals picards qu’au côté de Eels.
Il accompagne Christophe Aléveque ce qui lui permet  de jouer à l’Olympia, au casino de Paris, et divers festivals: Avignon, Montréal… Toujours en recherche de nouveaux horizons, il accompagne également des spectacles de la ligue d’Impro (LIFI, déclic théâtre, et d’autres)  et des pièces de théâtre (Cyrano aux théâtres des variétés..).

Pour découvrir : http://www.maxime-perrin.fr/audio/

Share

Accéder à la page de l'événement

21

jeudi

mars 2019

19:30

Café Littéraire : présentation du livre « La poésie de l’adolescence » par Naïma Boussour

Naïma Boussour nous présentera ce soir son ouvrage « La poésie de l’adolescence », disponible en librairie, et nous proposera une lecture de certains extraits. Cette rencontre se veut conviviale et interactive, elle sera aussi l’occasion d’échanger autour du sujet de l’adolescence. Vous y êtes toutes et tous les bienvenus !

J’ai publié en parallèle de mon activité de pharmacien, que j’exerce toujours, mon premier ouvrage de poésie contemporaine « La poésie de l’adolescence » paru en Mai 2018 aux éditions Edilivre. Cet ouvrage fait évoluer à travers différents thèmes le personnage de Dahlia, une adolescente des années 1980. Chacun peut être dans son adolescence actuelle ou passée et pourra se reconnaître à travers cette prose entrecoupée de pure poésie. Dahlia se délivre , se libère dans ses poèmes en étant quelque part un peu le témoin de sa vie.

 

Résumé du livre :

Dahlia, au si joli prénom de fleur, est une jeune fille vive et passionnée. Très attentive aux autres, elle scrute avec attention les signes, les personnages que chacun joue, les faiblesses parfois ou les blessures.

Mais ses grands rendez-vous sont avec l’écriture. De son ardeur à lire lorsqu’elle était enfant, « sa course à la lecture » avec sa sœur, elle a pris le goût des mots, des mots magiques pour décrire les maux. Et sait écouter le poète qui sommeille, tout proche, en chacun de nous. Les yeux braqués sur son époque, elle évoque les grands chanteurs d’alors, les textes vibrants de Balavoine, la pudeur et la sincérité de Goldman. C’est le temps de l’insouciance, des copains, des fous rires partagés à la récré ! Mais elle sait aussi rendre hommage aux anciens, à ces « envieux de jeunesse ». Toutefois, par-dessus tout, Dahlia se sent citoyenne du monde. De ses racines orientales et de sa famille aimante, elle puise la force d’une riche culture pétrie de chaleur et d’amour. Curiosité et créativité ne sont pas de vains mots pour la pétulante jeune fille !

Argumentaire :

C’est un peu comme un journal, composé de textes où l’auteure nous parle de Dahlia, ses émotions, ses préoccupations, son quotidien, et dont les poèmes sensibles viennent parsemer d’émotion le récit. Elle revient avec tendresse sur son apprentissage de l’écriture et décrit avec une rare acuité sa vision du monde qui l’entoure.

Share

Accéder à la page de l'événement

26

mardi

mars 2019

17:00

Atelier : le plaisir retrouvé de dessiner des croquis avec Françoise

Muni d’ un carnet tout simple, d’un crayon ou d’un stylo, venez découvrir le plaisir de dessiner en toute liberté avec nous
chaque mardi à partir de 17h !

Petit carnet ou feuilles toutes simples, crayons et gomme ou feutres fins et voilà!
Ça suffit pour découvrir le plaisir de voir sa main suivre peu à peu ce que le regard a choisi et les traces du cheminement vers les traits qui rendent encore plus vivant le croquis.

CoursCROQUIS-MINIAFFICHE1

 

Share

Accéder à la page de l'événement
1 2 3

Share