Café philo: Voyageur, que cherches-tu ?

20

mardi

février 2018

19:45

Café philo: Voyageur, que cherches-tu ?

Le voyageur n’est pas l’exilé, il n’est pas contraint de s’arracher à un lieu qui est devenu pour lui invivable.
Mais il n’est pas pour autant le touriste qui part pour un temps déterminé tout en étant assuré de retrouver son habitat et ses repères au retour.
Le voyageur choisit de partir tout en n’ayant aucune assurance quant à son retour.
Que recherche le voyageur en se lançant ainsi à l’aventure ?
Fuit-il un monde abhorré ou est-il aimanté par la possibilité de trouver un eldorado ? Veut-il rejoindre une humanité autre ou se cherche-t-il lui-même ?
A moins que ce soit pour un plaisir très particulier et assez risqué : celui d’être ailleurs, sous
un ciel différent, immergé dans des sensations différentes, avec des gens différents ? Une sorte de jeu avec l’inconnu ? N’est-ce pas cela qu’on appelle l’exotisme ?
Peut-être alors la propension au voyage nous laisse-t-elle pressentir une dimension cachée

mais importante de la condition humaine.

Share