Café Philo : l’homme est-il naturellement bon?

19

mardi

février 2019

19:45

Café Philo : l’homme est-il naturellement bon?

Si l’homme est naturellement bon, le défi est de comprendre comment il en arrive à faire tant de mal. On connaît la réponse de Rousseau : l’homme a été perverti par la vie en société et les progrès de la civilisation qu’elle a rendu possible.
Le contrepoint se trouve chez le philosophe anglais du XVIIème siècle, Hobbes : l’homme est spontanément méchant, c’est-à-dire porté à s’emparer des biens disponibles quitte à tuer ceux qui le gênent, et c’est la vie en société qui l’a rendu dans une certaine mesure policé et coopératif.
N’est-ce pas une thèse plus réaliste ?
Pourtant, il y a d’autres réalités qui interpellent. Pourquoi l’être humain est-il si puissamment motivé par le sens du bien ? Pourquoi a-t-il tant de mal à tolérer l’injustice ? Comment rendre compte de cette pratique universelle de l’échange symbolique – savoir donner, recevoir, et rendre ?

Share