Café Philo : Les frontières sont-elles légitimes ?

17

mardi

décembre 2019

19:45

Café Philo : Les frontières sont-elles légitimes ?

Les frontières sont-elles légitimes ?

 

Il y a les frontières naturelles – montagnes, fleuves, îles – qui au long de l’histoire ont individualisé des cultures humaines. Elles se franchissent de plus en plus aisément grâce au progrès technique.

Mais pourquoi tracer des frontières artificielles dans l’espace ouvert ? Ne tranchent-elles pas toujours dans le vif de liens sociaux ?

« La terre n’appartient pas à l’homme ; l’homme appartient à la terre » répondait l’indien des plaines de l’Ouest à l’homme blanc qui prétendait lui acheter sa terre.

Mais l’indien était un chef de tribu qui emmenait régulièrement ses guerriers en campagne contre les tribus rivales pour le contrôle de territoires.

Et si l’accord sur une frontière était le premier accord pouvant écarter la menace de guerre ?

Nous savons néanmoins que les frontières restent toujours les lieux très sensibles des relations entre les hommes – là ou s’accumulent les exilés et où se joue leur sort à l’arbitraire de règles mouvantes, là où se concentrent des militaires et lieux de prédilection où se déclenchent les guerres.

Les frontières ne sont-elles pas le premier signe d’une terre malmenée par l’homme ?

L’avenir ne serait-il pas du côté de ce rêve insistant d’un monde sans frontières ?

Pourtant, tous les hommes ne créent-ils leur propre frontière, celle qui délimite leur habitation et dont l’entrée est constamment contrôlée ?

Share