Café Philo : La fraternité n’est-elle qu’un doux rêve ?

18

mardi

septembre 2018

19:45

Café Philo : La fraternité n’est-elle qu’un doux rêve ?

La fraternité est le 3ème pilier de la République française avec la liberté et l’égalité. C’est sans doute la valeur la plus indiscutablement attrayante de cette trinité puisqu’elle désigne la solidarité a priori, offerte et attendue, envers autrui, sur le modèle de ce qui est censé se passer dans une fratrie.

Pourtant on peut se demander si la fraternité est bien de ce monde, tant s’exposent partout l’égoïsme, la concurrence et les rivalités !

Certes, on reconnaît dans notre société bien des groupes de fraternité – telle une équipe de football. Mais ce sont des fraternités qui ne s’imposent qu’en s’opposant. La fraternité en tant que valeur républicaine n’a pas de clôture : elle désigne une solidarité a priori qui concerne tous les humains.

Mais pour que cette fraternité humaine ne soit pas un rêve, ne devons-nous pas lui trouver un fondement dans la nature humaine qui puisse la rendre réelle et capable de tenir en respect les comportements de rivalité ?

Car nous avons conscience que c’est l’absence de fraternité humaine qui laisse le champ libre à cette compétition sans fin entre les hommes qui, aujourd’hui, amène à la fois à des situations d’injustice intolérables et à la dévastation de l’environnement naturel.

Share