Atelier d’écriture (salle hammam)

20

jeudi

janvier 2022

17:00

Atelier d’écriture (salle hammam)

Je me présente, je suis Marilène Vigroux, je suis artiste-auteur. J’écris des essais, des romans et je fais des arts plastiques. J’aime venir partager mes recherches autour d’ateliers d’écriture.

Il y a plein de façon très différentes d’animer un atelier d’écriture. Moi je viens partager avec vous une expérience d’écriture. Je dis expérience d’écriture parce qu’on va se dire : qu’allons-nous vivre avec cet acte qu’est écrire ? Et qu’est-ce qui va s’inventer ?

Voilà comment se déroulent mes ateliers d’écriture :

J’arrive avec un thème souvent assez énigmatique (c’est fait exprès). J’ai préparé un petit texte sur ce thème que je vous lis. C’est un texte pour se perdre. Chacun est invité à s’autoriser à se perdre au lieu de chercher à comprendre ce qu’il faudrait comprendre. Chacun est invité à prendre ce qui lui parle, à se l’interpréter, ou rêver à ce que ça lui évoque, et à laisser tomber le reste à ne pas essayer de saisir les choses pour faire un tout.

Une fois qu’on est bien perdu, là stop, on se pose tranquillement dans une tache très simple, très concrète. On lit ensemble des textes que j’amène, un petit bout chacun, à voix haute. Le texte fait le tour de la table. Et pendant qu’une voix est en train de lire, on note des mots, des mots du texte, ceux qui nous accrochent sans réfléchir à leur utilité. Ce moment est très important car on va entendre des voix différentes (différente de la mienne, différente de chacun, différente de notre voix intérieure) cela donne plein de couleurs et de textures aux mots.

Ensuite vient le moment d’une petite consigne d’écriture que j’invente (consigne que l’on peut détourner, renverser, s’approprier autrement, transformer à sa sauce si on le souhaite) :

Une partie de la consigne est très bizarre, on ne comprends pas ce qu’il faut faire. Une autre partie de la consigne est très concrète. Dans le texte que l’on écrira, on utilisera des mots que l’on a noté, on y prendra appui mais pas seulement. Ces mots, ce sont aussi eux qui vont faire que l’on ne va pas seulement dérouler une petite voix intérieure qui nous ferait écrire car ces mots vont perturber cette petite voix car ils viennent de dehors. Ils vont nous faire vivre des surprises car notre texte prendra des chemins auxquels nous n’aurions pas pensé.

 Les derniers moments de l’atelier sont : la lecture de nos textes et pour finir un petit moment d’échange sur ce que nous avons vécu pendant l’atelier.

 

 

 

 

Share